À propos

Aki – Épicerie & boutique zéro déchet, la référence pour le vrac alimentaire et les produits lavables à usages multiples

Comment a germé l’idée d’ouvrir une épicerie zéro déchet et d’aliments en vrac ?

Nous, Jennifer Grégoire et Jolyane Luneau, avons été initiées au mode de vie zéro déchet lors de nos études à Montréal. Nous ne pouvions nous imaginer revenir en arrière lors de notre retour en région après avoir si bien recyclé, composté et acheté nos aliments en vrac. L’idée de devoir acheter des produits emballés nous horripilait! Mais comme il n’y avait aucune autre option, nous n’avons pas eu le choix durant un certain temps. On faisait des virées dans des épiceries en vrac quand on pouvait, mais on espérait toujours dénicher les aliments en vrac dans notre municipalité. Nous avons imaginé et pensé de quelles façons nous pourrions rester dans notre belle région tout en continuant notre mode de vie zéro déchet.

L’idée d’ouvrir une épicerie d’aliments en vrac pour répondre à notre besoin a germé

L’idée d’ouvrir une épicerie en vrac a germé dans nos têtes. Nous avons suivi un cours en démarrage d’entreprise et monté un plan d’affaires. Après un sondage populaire où clairement les citoyens exigeaient d’avoir accès à des aliments en vrac et à une épicerie zéro déchet à Val-d’Or, nous avons décidé de nous lancer. Mais il nous manquait une partenaire pour concrétiser notre projet d’offrir à la population une épicerie en vrac. Par un pur hasard de la vie, nos chemins ont croisé celui de Myriam Grenier. Notre histoire, celle d’Aki – Épicerie & boutique zéro déchet, a officiellement débuté. Nous, trois jeunes femmes, désirions toutes sauver la planète, protéger l’environnement, et du fait même, offrir à la population de l’Abitibi-Témiscamingue ce mode de vie zéro déchet que nous affectionnons.

Le rêve d’ouvrir une épicerie zéro déchet avec des aliments en vrac voit le jour

Notre rêve de sauver la planète et de protéger l’environnement, avec nos clients, s’est finalement concrétisé lors de l’ouverture d’Aki – Épicerie & boutique zéro déchet à Val-d’Or, en mars 2019.

À propos

Myriam Grenier

Myriam, la maman écolo

Myriam a toujours eu une petite fibre écolo. Courir les friperies, faire sa nourriture maison, acheter en gros, prioriser l’achat local, dénicher des vêtements gratuitement de seconde main (vive les switch and b****!). Maman de Magalie et Lydia, les idées ne manquent pas pour les lunchs zéro déchet, la récupération du matériel scolaire et le testage de trucs étranges, comme congeler des œufs, des avocats et même du riz! L’aînée de Aki (haha!), elle apporte souvent de quoi grignoter à ses partenaires d’affaires et a même pondu un dessert pour les recettes en pot en vente chez Aki. À temps plein dans l’entreprise, Myriam gère une partie de la comptabilité, le service à la clientèle et beaucoup de vaisselle!

À propos 3

Jennifer Gregoire

Jennifer, l’inépuisable entrepreneure écolo

Entre deux couches lavables à changer et sa belle Léna à s’occuper, Jennifer tient à bout de bras notre entreprise Aki – Épicerie & boutique zéro déchet, des commandes aux fournisseurs en passant par la comptabilité et le service à la clientèle. Inspirée par le mouvement zéro déchet depuis plus de 8 ans grâce à Béa Johnson, Jennifer a choisi de revenir vivre dans sa ville natale, Val-d’Or, après ses études. Pas question pour elle de retourner à ses vieilles habitudes de créer une grande quantité de déchets. Initiée au compost et à l’achat d’aliments en vrac, Jennifer dénonce également avec vigueur le fast fashion. Pour contrer les effets néfastes de l’industrie de la mode sur l’environnement, Jennifer achète vêtements, manteaux, bottes, souliers et produits fabriqués au Québec ou dans des pays où les entreprises sont soucieuses de préserver la planète et de bien payer les êtres humains qu’elles embauchent. Jennifer adore également cuisiner des recettes végétariennes avec ses aliments achetés en vrac chez Aki, pour le plus grand plaisir de son conjoint et de sa fille adorée.

Jolyane Luneau

Jolyane, l’autosuffisante

Dans notre belle famille Aki – Épicerie & boutique zéro déchet, Jolyane demeure probablement celle qui est la plus imprégnée du mode de vie zéro déchet. Après deux ans de voyages à travers le monde qui lui ont ouvert les yeux sur bien des aspects environnementaux, sociaux et culturels, Jolyane est revenue s’établir dans son patelin avec un seul but en tête; développer un mode de vie d’autosuffisance. Elle s’inspire de plusieurs livres, dont “Forêt, Identifier, cueillir, cuisiner”. Elle cultive plusieurs jardins et a construit de ses mains, avec l’aide de ses proches, une serre solaire passive, évidemment construite avec des matériaux recyclés. Celle-ci est fonctionnelle à l’année grâce à de simples principes de géothermie et d’utilisation maximale de la chaleur du soleil. Jolyane possède une chambre froide carrément construite sous sa maison pour que ses potages, légumes, fruits et marinades se conservent toute l’année. Puisqu’elle ne mange aucune viande, Jolyane ne va pratiquement jamais à l’épicerie conventionnelle, seulement 4 à 5 fois… PAR ANNÉE!!!!!! Elle achète évidemment ses aliments en vrac chez Aki, où elle est copropriétaire, responsable de la gestion de l’inventaire et des commandes chez des fournisseurs.